Les centres d'incendie et de secours

Les centres d'incendie et de secours

Partenaires

Conseil Général de Seine & Marne Préfecture de Seine & Marne

Vous êtes dans : Accueil > Connaître le SDIS 77 > Présentation > Son histoire

Son histoire

© SDIS 77 - Evolution des tenues dans les trois dernières décennies

Il existe en France trois statuts de sapeurs-pompiers relevant du service public: les sapeurs-pompiers volontaires, les sapeurs-pompiers professionnels et les sapeurs-pompiers militaires.

À l’exception de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), du Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille (BMPM) et des Unités d'Instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile (UIISC), les sapeurs-pompiers sont civils (professionnels ou volontaires) et dépendent administrativement du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) de chaque département.

La loi municipale du 5 avril 1884 organisait les services chargés de la lutte contre les incendies et des secours dans le cadre communal. Les communes disposaient alors de leur centre de secours, doté de sapeurs-pompiers professionnels et/ou volontaires.

En 1932, le Conseil général de Seine-et-Marne adopte le principe de l’organisation d’un service départemental de défense contre l’incendie pour permettre au préfet de mieux coordonner les actions des centres de secours communaux. Deux ans plus tard, le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Seine-et-Marne (SDIS 77) est créé par arrêté préfectoral du 15 juin.

Le 17 novembre 1970, le corps départemental des sapeurs-pompiers de Seine-et-Marne (CDSP 77) est créé sous le commandement du lieutenant-colonel Fernand Bruel. Il intègre progressivement l’ensemble des corps communaux du département.

Le lieutenant-colonel Henri Plat succède au colonel Fernand Bruel à la tête du corps départemental en 1981. En 1984, le SDIS 77 devient un établissement public placé sous la double autorité du Préfet pour la partie opérationnelle et du président du Conseil Général chargé de la gestion administrative et financière.

Le colonel Christian Pourny est nommé chef de corps et directeur départemental des services d’incendie et de secours de Seine-et-Marne, le 1er septembre 1995. L’année suivante, le Corps départemental passe de trois à cinq groupements territoriaux, calquant son organisation sur l’évolution administrative et démographique de la Seine-et-Marne.

La loi du 3 mai 1996 substitue à la logique d’organisation communale une logique départementale, dans le but d’optimiser les moyens mis en œuvre et de renforcer les solidarités locales. La départementalisation des secours est donc une réforme tendant à faire gérer les corps de sapeurs-pompiers et leurs moyens par un organisme spécialisé à statut d’établissement public (le SDIS). Cette nouvelle organisation veille cependant à respecter les liens historiques forts entre les sapeurs-pompiers et les communes ; le maire demeurant en effet responsable de la sécurité sur son territoire.

La loi du 13 août 2004 dite de modernisation de la sécurité civile renforce les dispositions de la loi de 1996 et pérennise la départementalisation des services d'incendie et de secours. Par ailleurs elle place le citoyen comme acteur au quotidien de la sécurité civile.

Le 18 avril 2006, le colonel Richard Vignon, qui occupe déjà la fonction de président de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF), prend la direction du SDIS 77. Il restera à la tête de notre établissement jusqu'à sa nomination en Conseil des ministres, le 14 septembre 2011, en qualité de Préfet délégué à la sécurité de la région Est à Metz. Il s'agit du premier officier de sapeurs-pompiers a rejoindre le corps préfectoral.

Depuis le 1er mars 2012, la direction du SDIS de Seine-et-Marne est occupée par le colonel Eric Faure, qui est également président de la FNSPF.

eZ publish © Inovagora