L’accident de la circulation

En 2018, sur les routes de Seine-et-Marne, 72 personnes se sont tuées et 1 146 ont été blessées. Les cyclistes et piétons, usagers des voies publiques, font face eux aussi aux dangers de la route. 

En cas d’accident, trois actions sont à retenir : Protéger, Alerter, Secourir.

Protéger :

  • Allumer les feux de détresse dès le ralentissement ;
  • Se garer avec prudence sur la bande d’arrêt d’urgence pour porter assistance à quelqu’un. Éviter qu’un accident supplémentaire survienne et veiller à ne pas gêner l’arrivée des secours ;
  • Équiper tous les passagers avec des gilets jaunes de sécurité ;
  • Mettre les passagers à l’abri à l’extérieur du véhicule, en sortant par les portières les moins exposées au danger, et se placer derrière les barrières de sécurité si elles existent, ou loin de la chaussée ;
  • Sur route, baliser l’accident par un triangle à 30 mètres minimum et ce dans les deux sens de circulation, s’il est possible de le faire en toute sécurité (densité de circulation, visibilité, etc.) ;
  • La nuit, éclairer les véhicules accidentés à l’aide des feux de route des autres véhicules présents ;
  • Interdire de fumer à proximité des véhicules accidentés pour éviter un incendie ;
  • Si le véhicule est accidenté, couper le contact, débrancher la batterie ;
  • Caler le véhicule en cas d’instabilité.

Alerter :

  • Décrire l’emplacement exact de l’accident, si cela est possible : nom de la route, sens dans lequel s’est produit l’accident… ;
  • Mentionner le nombre, le type des véhicules accidentés et les éventuelles circonstances particulières ;
  • Mentionner le nombre et l’état apparent des blessés.

En savoir plus sur les consignes pour donner l’alerte.

Secourir :

  • Laisser les victimes dans les véhicules, sauf en cas d’incendie ou si elles sont exposées à un autre risque ;
  • Si la victime est inconsciente, desserrer ses vêtements, dégager ses voies respiratoires (nez et bouche) et la mettre en position latérale de sécurité si elle est sortie ;
  • En cas de besoin, réaliser un massage cardiaque ;
  • En cas d’hémorragie abondante, comprimer la plaie ;
  • Couvrir les victimes ;
  • Parler aux blessés, les réconforter ;
  • Demander aux passants de vous aider si besoin ou de s’éloigner.

Les conseils du sapeur-pompier :

  • Ne pas déplacer un blessé, sauf en cas de danger imminent (incendie, risque d’explosion, circulation dense, etc.) ;
  • Ne pas retirer le casque d’une victime ;
  • Ne pas lui donner ni à manger ni à boire ;
  • Ne jamais enlever les vêtements d’un brûlé lors d’un accident de la circulation.
  • En cas de départ de feu, si possible, utiliser un extincteur pour attaquer le feu sous le moteur et par la calandre. Ne pas prendre de risque inutile en attendant l’arrivée des secours ;
  • Si le feu est déjà déclaré, s’éloigner du véhicule au plus vite, après avoir mis les éventuelles victimes en sécurité ;
  • Ne jamais utiliser d’eau sur un feu, cela aggraverait la situation ;
  • Ne pas soulever le capot d’une voiture en feu ;
  • Attention au risque d’explosion, notamment sur les véhicules roulant au GPL ;
  • Prévenez les secours de l’évolution du sinistre si le feu se déclare après votre alerte.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×