Un territoire, une histoire

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Seine-et-Marne (Sdis 77) est l’établissement public qui gère et organise l’activité des sapeurs-pompiers sur le département.

Un territoire multirisques

Avec un territoire couvrant la moitié de l’Ile-de-France, la Seine-et-Marne est un département atypique tant par la diversité de ses paysages (urbains, ruraux) que de ses activités économiques. Il poursuit sa croissance démographique, la plus importante de la région, et compte 1 419 206 habitants au 1er janvier 2019 selon l’Insee.

Le département est considéré comme un territoire multirisques de par :

  • la présence de grands domaines forestiers au sud (forêt domaniale de Fontainebleau) ;
  • l’implantation de nombreux établissements industriels : sites de stockage de grain, de méthanisation, de traitement de déchets, de stockage de liquides inflammables ainsi  que d’importants entrepôts logistiques ;
  • son exposition au risque nucléaire à l’est (centrale de Nogent-sur-Seine dans l’Aube) ;
  • les risques ferroviaires, autoroutiers et aéroportuaires que constituent les axes majeurs qui traversent le territoire ;
  • la présence de zones inondables identifiées (bassin de la Seine, de la Marne, du Loing…) ;
  • un patrimoine architectural de renommée internationale (châteaux de Fontainebleau, Blandy-les-Tours et Vaux-le Vicomte, centre-ville médiéval de Provins, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO…) ;
  • la zone du Val d’Europe-Disney, première destination touristique d’Europe avec près de 14 millions de visiteurs annuels.

Une construction historique

En France, les services chargés de la lutte contre les incendies et des secours ont longtemps été gérés au niveau communal (loi municipale du 5 avril 1884). Chaque commune ou presque disposait de son centre de secours, doté de sapeurs-pompiers professionnels et/ou volontaires.

En 1932, le Conseil général de Seine-et-Marne adopte le principe de l’organisation d’un service départemental de défense contre l’incendie, pour permettre au préfet de mieux coordonner les actions des centres de secours communaux. Deux ans plus tard, le Service départemental d’incendie et de secours voit le jour par arrêté préfectoral.

Le Corps départemental des sapeurs-pompiers de Seine-et-Marne (CDSP 77) est créé le 17 novembre 1970. Il intègre progressivement l’ensemble des corps communaux du département.

En 1984, le SDIS 77 devient un établissement public, placé sous la double autorité du Préfet pour la partie opérationnelle et du président du Conseil général pour la gestion administrative et financière.

Ce modèle d’organisation départementale des services d’incendie et de secours ne sera consacré en France que par la Loi du 3 mai 1996. Il veille cependant à respecter les liens historiques forts entre les sapeurs-pompiers et les communes ; le maire demeurant en effet responsable de la sécurité sur son territoire.

Il existe en France trois statuts de sapeurs-pompiers relevant du service public : les sapeurs-pompiers volontaires, les sapeurs-pompiers professionnels et les sapeurs-pompiers militaires.

À l’exception de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), du Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille (BMPM) et des Unités d’Instruction et d’Intervention de la Sécurité Civile (UIISC), les sapeurs-pompiers sont des civils qui dépendent administrativement du Service d’incendie et de secours de chaque département.

Ils sont soit « professionnels » : c’est à dire des fonctionnaires territoriaux, dont l’activité professionnelle principale est d’être sapeur-pompier, soit «  volontaires » : c’est à dire des citoyens qui en marge de leur activité (professionnelle, étudiante,…) choisissent de consacrer une partie de leur temps libre à l’activité de sapeur-pompier.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×