L’étouffement

On entend par étouffement l’obstruction des voies aériennes lorsqu’un corps étranger empêche la respiration. En 2012, 2 940 décès par suffocation ont eu lieu, tous âges confondus. C’est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 1 an. 

L’obstruction est partielle :

  • Installer la victime dans la position où elle se sent le mieux (le plus souvent assise) ;
  • L’encourager à tousser pour l’aider à rejeter le corps étranger
  • Demander un avis médical et appliquer les consignes ;
  • Surveiller attentivement la victime.

L’obstruction est grave :

Le témoin doit pratiquer une désobstruction des voies aériennes.

  • Donner des claques vigoureuses dans le dos ;
  • Réaliser des compressions si les claques dans le dos ne fonctionnent pas :
    • au niveau abdominal pour un adulte ou un enfant ;
    • au niveau thoracique pour un nourrisson, une femme enceinte ou lorsqu’il est impossible d’encercler l’abdomen.
  • Répéter le cycle « claques dans le dos » et « compressions » ;
  • Interrompre les manœuvres de désobstruction dès :
    • L’apparition d’une toux, de cris ou de pleurs ;
    • La reprise de la respiration ;
    • Le rejet du corps étranger.

Les conseils du sapeur-pompier :

  • Ne pas laisser à portée des enfants de moins de 3 ans des petits objets ou aliments : 50 enfants de moins de 5 ans décèdent chaque année des suites d’une suffocation liée à l’ingestion d’un petit corps étranger (cacahuètes, olives, petits jouets…).
  • Surveiller les enfants lorsqu’ils mangent ;
  • Se former aux gestes de premiers secours.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×