PRISE DE FONCTION DU NOUVEAU DDSIS 77

Le Colonel Bruno Maestracci a pris, mardi 1er septembre au matin, ses fonctions de directeur départemental des services d’incendie et de secours de Seine-et-Marne, chef du Corps départemental de sapeurs-pompiers. 7e officier supérieur de sapeurs-pompiers à occuper ce poste depuis la création du Corps en 1970, il succède au Contrôleur général Eric Faure.

Agé de 55 ans, marié et père de deux enfants, le Colonel Maestracci s’est engagé dès l’âge de 16 ans comme sapeur-pompier volontaire au centre de secours de Cagnes-sur-Mer. Une première expérience d’une dizaine d’années qui l’a conduit jusqu’au grade de lieutenant SPV.

Après une expérience militaire en tant que sapeur puis d’officier dans l’Arme du génie, c’est dans les secteurs de la logistique en Europe puis de l’énergie au Moyen-Orient, qu’il débute sa carrière professionnelle à la fin des années 80.

En 1991, il devient sapeur-pompier professionnel toujours à Cagnes-sur-Mer. En parallèle, il entame des études à l’université de Nice Sophia-Antipolis. Elles lui permettent de décrocher une maîtrise en droit public en 1995, un DEA « Politiques comparées en Europe » l’année suivante et un DESS « Défense, sécurité, droits fondamentaux de la personne » en 1997.

La même année il est reçu au concours externe de capitaine de sapeurs-pompiers. A l’issue de sa formation à l’ENSOSP, il est recruté au Sdis de l’Indre, en qualité de chef du centre de secours principal d’Issoudun.

En l’an 2000, il rejoint le Service d’incendie et de secours de la Haute-Corse, pour prendre les rênes du CSP de Calvi. En tant que réserviste, il devient également 1er commandant de la 6e Compagnie du 2e Régiment étranger de parachutistes de la ville. En 2003, il devient chef de groupement territorial au SIS 2B.

Suite au tsunami de 2004 dans l’Océan Indien, il est nommé chef d’un projet de coopération internationale entre la France et l’Indonésie, en charge de la réalisation du centre de gestion de crise national. Il créé par la suite plusieurs centres de crise provinciaux à Banda Aceh, Padang et enfin Jakarta, assurant la mise en place des systèmes d’informations et des réseaux de communications, mais aussi le recrutement et la formation des personnels des salles de crises.

De retour en France, il accède au poste de directeur départemental adjoint du SIS de Corse-du-Sud en 2009. Il reprend alors ses études et obtient un doctorat en droit public à l’université de Corse en 2011.

La même année, il est nommé chef du centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC). En 2013, il se voit confier le programme de coopération entre l’Union Européenne et Association des nations de l’Asie du Sud-Est basé à Jakarta.

Depuis le 1er décembre 2016, il était directeur départemental des services d’incendie et de secours de Corse-du-Sud.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×